fbpx

Une élève-ingénieure co-auteur d’une publication scientifique à l’issue d’une mobilité internationale de 3 mois au Japon

À l’occasion de sa dernière année d’études en alternance, Marine Monbernier, élève-ingénieure en alternance, spécialité Génie Nucléaire de Mines Saint-Etienne, a réalisé sa mobilité internationale au Japon dans le domaine de la recherche atomique au sein de l’Agence Japonaise de l’énergie atomique JAEA (JAPAN ATOMIC ENERGY AGENCY) durant l’été 2022. Dans la cadre de sa mobilité Marine a travaillé conjointement avec le Docteur SAITO sur « l’optimisation de la mouillabilité du sodium » à but applicatif pour les réacteurs à neutrons rapides (RNR), un programme de recherche sur les technologies d’avenir.  

Dans le cadre de sa mission, Marine a identifié un nouvel axe de recherche ; une ouverture reconnue comme pertinente par l’équipe de recherche japonaise. À la suite des résultats obtenus, le Docteur Jun-ichi SAITO a tenu, pour saluer sa valeur ajoutée, à demander la publication de leurs travaux en tant que co-auteurs dans la revue scientifique « Surfaces and Interfaces » Elsevier. 

L’article rédigé à quatre mains a officiellement été validé puis publié en août 2023. 

La qualité de ses connaissances et la pertinence de son approche ont permis un rapprochement entre les instituts. Le JAEA souhaite dorénavant accueillir de nouveaux stagiaires en provenance de l’institut. 

 

Quelques éléments vulgarisés sur le travail de recherche de Marine Monbernier :

Le sodium liquide est utilisé dans certaines technologies de réacteurs nucléaires pour le refroidissement du cœur du réacteur.
L’objet de la recherche était basé sur l’adhérence du sodium liquide sur une surface métallique
L’optimisation recherchée se portait sur le métal utilisé pour la fabrication des gaines d’écoulement.
Les résultats précédents tenaient compte uniquement des interactions entre les atomes (liaisons covalentes) pour expliquer l’adhérences ou non à la surface
Après un temps de réflexion, elle a décidé de considérer les plaques métalliques et le sodium, non pas uniquement comme des éléments chimiques mais aussi comme des éléments métalliques (à fort potentiel électromagnétique) produisant des liaisons dîtes ioniques.
En intégrant cette hypothèse à la démarche d’analyse, l’équipe a tenue compte de l’effet électromagnétique au même titre que des aimants. Cela a permis d’expliquer l’effet d’attraction et de répulsion sur les plaques de métal.

Un mot de Marine Monbernier pour les élèves :

« Bonjour à tous,

Je suis ravi de partager avec vous mon expérience incroyable de mobilité internationale au Japon dans le domaine de la recherche atomique.
En tant qu’étudiant en ingénierie nucléaire, j’ai eu l’opportunité unique de m’immerger au cœur de la technologie sodium ainsi que dans la richesse culturelle du pays de l’innovation.

Travailler dans un environnement aussi dynamique et avant-gardiste a été une expérience transformative. J’ai pu collaborer avec des chercheurs de renommée mondiale, échanger des idées novatrices et contribuer à des projets de pointe. Mon passage au Japon m’a ouvert les portes d’une compréhension plus profonde de la recherche atomique et m’a permis d’apporter ma propre perspective.

L’aboutissement de cette expérience fut la rédaction d’un article scientifique, publié par Elsevier, qui a partagé les découvertes que j’ai faites lors de mon séjour. Voir mon travail reconnu à l’échelle internationale a été un moment de fierté et de validation de tous mes efforts.

Je tiens à souligner que les opportunités de mobilité internationale sont cruciales pour le développement personnel et professionnel. Elles élargissent nos horizons, renforcent notre adaptabilité et nous donnent une perspective mondiale. Si vous envisagez de vous lancer dans des aventures similaires, je ne peux que vous encourager à suivre ce chemin stimulant.

En somme, ma mobilité internationale au Japon a été une aventure passionnante et formatrice, qui m’a montré à quel point le monde de la recherche atomique est vaste et plein de promesses. J’espère que mon témoignage vous inspire à vous lancer dans des expériences ambitieuses, à repousser vos limites et à saisir les opportunités qui se présentent. Le monde n’attend que vos idées et votre passion pour le façonner

Marine Monbernier »

 

 

À découvrir également

Pédagogie citoyenne : les élèves améliorent les mains mécaniques imprimées en 3D

Dans le cadre d’un projet pédagogique humaniste, 21 étudiants en 2ème année de Licence Générale en sciences pour l’ingénieur se sont lancés dans une mission de recherche et développement inédite. Leur objectif ambitieux ? Optimiser les fonctionnalités des prothèses de mains imprimées en 3D, au profit de l’association e-Nable.

Ouverture du site Arts et Métiers en partenariat avec l’ISTP

5 mois après l’autorisation officielle pour la création du site stéphanois en partenariat, les premiers élèves en formation d’ingénieurs en alternance spécialité Mécanique et Mécatronique diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers font leur rentrée à l’ISTP 😁

Agenda

23 mars
Portes ouvertes – 9H à 16H
15 mai
Portes ouvertes – 14H à 18H

Accédez à la formation de votre choix